• Non classé

    Les Amazones, premières féministes ?

    La femme est une guerrière qui s’ignore. L’histoire a présenté les femmes comme des sous êtres-humains, qui n’avaient guère plus de valeur que des esclaves. Cela les a induites subrepticement à se croire inférieures aux hommes. De fait, la psychologie collective associe encore aujourd’hui la féminité à la faiblesse. Quand on pense à la beauté d’une femme, on imagine une certaine fragilité physique et mentale. Le féminisme tend à une parité entre hommes et femmes. Est-ce un projet inaccessible ? Force est de constater que ce mouvement dérange car il pointe du doigt un préjugé délirant sur la femme : sa prétendue infériorité. Il me semble logique d’aborder le mythe…

  • Non classé

    Au-delà des archétypes

    Le féminisme n’a pas toujours bonne réputation car on lui attribue une agressivité qui n’existe pas forcément. Savons-nous vraiment ce qu’est le féminisme ?  Essayons ici de saisir sa nature, son histoire et ses enjeux. Féminisme kézaco? Il s’agit d’un mouvement social et philosophique qui tend à l’égalité avec les hommes. Le désir de parité est parfois confondu avec  de la haine du fait que l’engagement féministe trouve sa justification dans la maltraitance subie par ces femmes – viols, coups, ruines financières. C’est avant tout un mouvement de libération et de dignité de la femme. Comment en sommes-nous arrivées là ? L’évolution du féminisme des années 20 à nos jours…